Tiraillé entre la fatigue du vieux bélier tenté de rentrer dans le rang et suivre le troupeau en donnant encore de-ci de-là un coup de tête fatiguée et mon instinct toujours prêt à donner des coups de boutoir dans une société vraiment pas humaine, j’efface mon site et résilie mon abonnement pour rentrer dans le rang et ruminer une feuille amère de pissenlit. Et puis j’annule et je remonte au combat contre la médiocrité, l’imbécillité, la cupidité de certains politiciens, la méchanceté d’hommes de pouvoir prêts à écraser les autres pour avoir encore plus de pouvoir ou pour montrer qu’ils sont les mâles dominants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *